Sur le terrain

Qu'est ce qu'on fait ?

Nous agissons très régulièrement sur "le terrain", arpentant les rues avec nos cages de capture, nos épuisettes, nos chats... Quoi de plus normal pour une association qui se bat pour limiter la prolifération des chats et ne récupère ses animaux que sur des terrains ou les animaux prolifèrent ?

 

La capture des chats s'effectue avec une cage "trappe". Il s'agit d'un piège inoffensif à l'intérieur duquel nous plaçons de la nourriture pour que le chat (en général affamé, vivre dehors ce n'est pas une promenade de santé !) rentre et marche sur une pédale, déclenchant ainsi un mécanisme qui ferme la porte. Nous ne laissons jamais une trappe sans surveillance (sauf cas exceptionnels lorsque le lieu est sécurisé et ou que quelqu'un de confiance vit sur place) car un chat qui se retrouve piégé est stressé et la trappe doit être immédiatement couverte afin d'éviter qu'il ne se blesse. De plus, un chat est à la merci de n'importe qui une fois qu'il est piégé.

 

La capture des chats peut prendre 5 minutes comme 5 heures. Nous revenons souvent bredouilles et dans ces cas-là, nous devons recommencer le lendemain. Nous rencontrons souvent des personnes curieuses à qui nous expliquons notre action. Certains la trouvent honorable, d'autres pensent que si on stérilisait tous les chats alors il n'y en aurait plus... Cet idée relève de l'utopie: en France ce sont plus de 10 millions de chats qui vivent dans les rues et environ 8 millions de chats qui vivent dans nos foyers (source : http://one-voice.fr/fr/follow/compagnons-animaux/bienvenue-en-territoire-chatipi/chats-sans-abri-une-vie-sans-espoir.html). Avant de les faire tous stériliser, nous avons donc une marge immense. L'important pour le moment est d'organiser de vastes campagnes de stérilisation afin de limiter leur prolifération qui augmente d'année en année, accroissant ainsi la misère féline.

 

L'espérance de vie d'un chat qui vit dehors est de 5 ou 6 ans (un peu plus si une âme charitable le nourrit mais rarement plus de 10 ans) contre 15 à 20 ans lorsqu'il vit dans un foyer soucieux de son bien-être. Vous l'aurez compris, notre but est de limiter les naissances et d'offrir une vie plus confortable aux chatons nés dehors et aux chats abandonnés. Malheureusement, un chat n'ayant jamais connu l'homme dès son plus jeune âge (lorsqu'il est chaton) est difficilement sociabilisable et malheureux en appartement. C'est pourquoi il est relâché sur son lieu de vie stérilisé et identifié afin d'être protégé des euthanasies en fourrière.

 

Un chat livré à lui même ne dort jamais sur ses deux oreilles. Il est toujours sur le qui-vive afin d'éviter prédateurs et dangers potentiels. Il est souvent affamé car trouver à manger est difficile et laborieux. Il est régulièrement malade, blessé, maltraité. Il se bat souvent avec les autres afin de se nourrir mais aussi de se reproduire par instinct et non par envie; il n'éprouve pas de plaisir lors de la reproduction. Enfin il finit par mourir seul dans un coin. Voilà ce à quoi se résume la vie d'un chat abandonné.

 

Si vous aimez votre chat, qu'il vive en appartement ou en maison, faites-le au minimum stériliser et identifier. Il y a suffisamment de chatons qui naissent dehors et attendent d'en être sortis; ce n'est pas la peine d'en faire naître davantage et de priver les chatons des rues de leurs chances. Si votre chat n'est pas identifié et que pour une raison x ou y vous le perdez, il a des chances d'être euthanasié en fourrière dans le pire des cas ou au mieux d'être adopté par quelqu'un d'autre, auquel cas vous n'aurez aucun recours légal pour le récupérer. Si vous perdez votre chat et que celui-ci est identifié, vous êtes directement contactés.

Des exemples

Nous avons été contacté par mail par une nourricière qui souhaitait que nous placions 2 minettes sauvages de 7 ans car elle déménageait à l'étranger. En discutant ave cette Dame nous avons découvert qu'elle aimerait emmener ces 2 minettes mais n'arrive pas à les capturer et le délai pour la vaccination antirabique étant de 21 jours avant le départ il ne restait que 4 jours pour les attraper.

 

Devant sa volonté et sa motivation (elle avait contactée plusieurs association sans succès) pour les prendre avec elle, nous avons mobiliser une équipe de bénévole afin de poser des trappes en espérant les voir entrer dedans. Ce fut chose faites après 2 jours de tentatives.

 

Il s'avère que cette dame nourrit également des chats errants, elle ne pourra pas les emmener évidemment. Ils ne sont pas stérilisés et nous ferons donc le nécessaire afin de stériliser ce petit monde.

 

En allant poser une de nos trappes nous sommes tombées sur un chaton couché en boule sur la pelouse et dans un état de faiblesse évidente ! Ni une, ni deux nous avons donc capturé ce pauvre chaton.

 

Ainsi Topaze est arrivée à l'association, squelettique, deshydratée, ne pesant que 800g alors que c'est un chaton de 6 mois qui devrait faire plus de 2,5 kg.

 

Elle est en soin chez notre vétérinaire et espérons qu'elle se remettra de ce mauvais moment de sa vie.

 

Bienvenue chez nous Topaze :

 

Topaze

 

Topaze

Nous avons également été contactée par les nourricières du site d'ou viennent Riri et Mimi car une femelle a mis bas.


Nivéa a été capturée facilement, les chatons ont mis plus de temps à être récupérés (Manon et Jeanne ont rampés sous un tas de ferraille et de verre cassés) afin de trouver les chatons. Nivéa sera stérilisée et identifiée cette semaine et relâchée sur son lieu de vie (elle est sauvage).

Dop et Kadalys vont bien mais étaient affamés. Ce sont des poids plume mais nul doute qu'ils vont reprendre du poids et grandir tranquillement.

Shampoo lui a un coryza et surtout une malformation ligamentaire sur une patte arrière qui fait qu'elle est tordue et sans sensibilité... nous le laissons un peu grandir et prendrons un avis vétérinaire spécialisé en chirurgie mais d'après nos vétérinaires il y a de forte chance que rien ne puisse être fait et qu'une amputation de la patte arrière gauche soit nécessaire afin de lui éviter des plaies de frottement et des infections par la suite.

Une autre femelle ainsi que potentiellement d'autres chatons vivent également sur le site (en démolition et vaste comme plusieurs terrain de foot), dès que nous serons en mesure de localiser les chatons, nous capturerons la maman afin de la faire stériliser et identifier.

 

Villeurbanne

 

Nivéà & co

 

Shampoo

Une amie nous a contactée car en déposant son frère et sa belle sœur au dépose minute de la gare Part Dieu dans une tranchée de chantier elle a trouvé deux chatons d'environ 2 mois.

 

En danger car au bord de la route elle a réussit à les capturer car elles avaient faim.

 

Belize (la noire) et Guatemala (la noire et blanche) sont donc arrivée à l'association (ci dessous photo du lieu de trouvaille et des pépettes)

 

Part Dieu

 

Belize et Guatemala

Vous souvenez-vous du site où on été trouvés Kadalys, Dop et Shampoo? Un site en démolition, des chatons planqués sous de la ferrailles, du verre cassé sur le sol, etc.
Et bien ce weekend les nourricieres de ce site nous ont prévenu qu'il y avait encore des chatons et qu'ils se trouvaient sous des gravas!

L'équipe de Matou'Street est donc allée voir sur place. Et c'est après 4h passées en plein soleil par 30 degrés, beaucoup de frustration, un peu d'ingéniosité et de bons réflexes que l'association accueille 3 petits mâles d'environ 2 mois. Et heureusement car la maison mitoyenne du tas de gravats devait être détruite aujourd'hui...

Très stressés, ces bébés sont pour le moment en quarantaine et un travail de sociabilisation va devoir être fait. La maman va être attrapée et sterilisée.

*** Bienvenue à Khôl (le noir), Fructis (le noir et blanc) et Lush (l'autre noir et blanc) ***

 

Villeurbanne

 

Fructis, Lush et khol

L'association Matou Street a été contactée par une employé d'un magasin de la zone commerciale de Saint Bonnet de Mure nous signalant une mère et ses 3 chatons sur le parking de l'entreprise voisine.

N'ayant plus de place à l'association nous avons longuement hésité à les prendre en charge mais nous n'avons pas pu nous résoudre à les laisser sur ce parking en pleine canicule.

Amélie y est allée une première fois en "repérage".
Puis une deuxième fois avec une bénévole et tout le matériel nécessaire ( 2 trappes, 1 épuisette, de la pâtée, des gants de contention et beaucoup de patience).

La mère et la chatonne sont rentrées ensemble dans la même trappe en moins de 5 min. 
1h30 après, le deuxième chaton est rentré tout seul dans l'epuisette qui était appuyé contre une caisse. Oui ça c'était un gros coup de chance et on a beaucoup ri !
Par contre le troisième était bien caché et en le cherchant les bénévoles sont même tombées sur un nid de guêpes... Après plus de 3h sur le parking l'équipe est repartie sans le 3 ème chaton.

Le lendemain en fin de matinée, 2 bénévoles sont retournées sur le site et ont attrapé le chaton à la main en 15 min.

Nous vous présentons donc la petite famille (à l'adoption), Paillette, la mère, poils mi-longs, grise, craintive 
Gommette, la chatonne écaille diluée 
Frisson, le chaton tigré avec une tache blanche sur le nez
Cotillon, le chaton tigré

Ils sont pour le moment en quarantaine. La mère paraît assez jeune et les chatons ont environ 1,5 mois.

Merci encore à la personne qui nous a contacté d'avoir pris soin de la petite famille.

St Bonnet

 

St bonnet

 

 

×